Bienvenue sur le site Chateau des Jean-Loron

Pour consulter notre site, vous devez être en âge de consommer de l'alcool, selon la législation en vigueur dans votre pays de résidence.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Vous devez avoir au moins 18 ans pour accéder à ce site !

Que recherchez-vous ?

Le domaine viticole

Le domaine viticole

Le Château des Jean-Loron, notre domaine viticole à La Chapelle-de-Guinchay en Saône-et-Loire, c’est avant tout une histoire de famille. Depuis 7 générations, nous mettons toute notre passion et notre savoir-faire pour vous offrir chaque année le meilleur de nos vignes. N’hésitez pas à venir nous rendre visite au domaine pour profiter de la vente directe producteur.

 

Une histoire de famille

Sept générations de vignerons de père en fils, attachés à leur terre, se sont succédées. Daniel et Françoise ont pris leur retraite, et la relève est assurée par Guillaume. Il exploite aujourd'hui 17 hectares de vignes pour la plupart en appellation Chénas sur trois lieux-dits, les Gandelins, les Petites Pierres et les Jean-Loron et sur l'appellation Saint-Amour.

 

Philibert DESVIGNES

 

L’histoire du domaine de 1816 à nos jours, 200 ans d’histoire !

1816 : Le commencement

 

C'est le 27 novembre 1816 que Philibert DESVIGNES achète la propriété des JEAN LORON, située à La Chapelle de Guinchay. Cette propriété tire son nom d'un Jean LORON, cité au XVème siècle comme « ténementier » (terme moyenâgeux, que l'on trouve dans le dictionnaire des Troubadours, synonyme de « tenancier», qui correspond aujourd’hui à «gestionnaire») du Seigneur D'ESTOURS, à Crèches. Vers 1774, la propriété appartenait à Jean‐Marie CHALANDON, marchand‐commissionnaire en vins.
C'est donc quelques 42 ans après, et quelques propriétaires plus tard que, le 27 novembre 1816, le sieur Philibert‐Damien DESVIGNES, de Romanèche, acquiert à son tour la propriété. Il avait 37 ans. C'est la 1ère génération. Le domaine, comprenant 770 coupées de terrain, était estimé à 128 00 Francs
et les objets mobiliers à 12 000 Francs.
Un peu plus tard, de 1825 à 1829, Philibert DESVIGNES fait construire les vastes caves voutées et la large terrasse devant la grande maison. Négociant en vins et viticulteur zélé on le voit, en 1830, expérimenter dans son vignoble des paragrêles, au moyen de grands arbres en forme de perches, destinés à soutirer l'électricité de l'atmosphère.

 

1853 : Deuxième génération

 

Damien DESVIGNES, l’un de ses 5 enfants, hérite de la propriété des Jean‐Loron à la mort de son père, en 1853. Il a 37 ans lui aussi ! C'est la 2ème génération.

 

1896 : Troisième génération

 

Hippolyte DESVIGNES est le 1er fils de Damien DESVIGNES. Il nait en 1858. Il épouse Gabrielle MASSON (dite Tante Bibi‐lunette), née en 1864.
En 1896, Hippolyte DESVIGNES hérite de la propriété des JEAN LORON à la mort de son père. Il a 38 ans. C'est la 3ème génération. C'est lui qui ouvre à l'est, l'allée des marronniers servant d'avenue.
Hippolyte et Gabrielle n'eurent pas d'enfants. Gabrielle DESVIGNES (tante Bibi‐lunette) restera propriétaire des JEAN LORON après la mort d'Hippolyte en 1918.
Jean‐Baptiste DESVIGNES, né en 1864 et frère d'Hippolyte, épouse Thérèse DESIR DE FORTUNET, née en 1868. Jean‐Baptiste meurt en 1919, 24 ans avant sa belle‐soeur Gabrielle qui meurt en 1943. C'est donc sa femme Thérèse qui devient propriétaire des JEAN LORON en 1943. C'est encore la 3ème génération.

 

1944 : quatrième génération

 

Thérèse DESVIGNES DESIR DE FORTUNET meurt un an après en 1944. C’est donc son fils Louis‐Damien DESVIGNES, né en 1890, qui hérite de la propriété des JEAN LORON. Il a 54 ans. C'est la 4ème génération. Il est resté propriétaire du Domaine jusqu'au 29 décembre 1969, date à laquelle il crée le GFA du DOMAINE DESVIGNES, pour en partager la gestion avec ses huit enfants, nés∙ de sa femme Paulette BEAUPERE.

 

1969 à nos jours

 

Ses enfants représentent la 5ème génération. Les vignes seront cultivées en partie par son fils Gabriel. A sa retraite, c'est Daniel BOUCHACOURT qui reprendra l'exploitation avant de laisser la place depuis 2009 à son fils Guillaume, lui‐même arrière‐petit‐fils, par sa mère, de Louis‐Damien DESVIGNES. C’est la 7ème génération.

 

Une philosophie de l’accueil

Sur simple appel téléphonique, nous pouvons recevoir particuliers ou groupes dans notre domaine viticole pour une dégustation commentée de nos cuvées. La dimension de nos caves permet en effet d’accueillir des groupes avec possibilité de parking pour cars et voitures particulières.

Chaque année, au cours du week-end suivant le troisième jeudi de novembre, nous organisons deux journées « porte ouverte » offrant la possibilité de déguster en plus de nos Chénas et Beaujolais Villages, des vins d’autres régions ainsi que des produits du terroir. Des artistes viennent également se joindre à cette manifestation. Retrouvez plus d’informations sur les événements à venir à travers la page actualités du vignoble.

N’hésitez pas à nous rendre visite dans notre domaine viticole à La Chapelle-de-Guinchay, lors de votre passage en Saône-et-Loire. Nous serons heureux de vous accueillir et de vous faire déguster nos vins du Beaujolais.

Le domaine viticole

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris